Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 06:05

j'ai le matin à l'oeil. plein Est pour l'ouvrir et quand vers 5h. le monde s'étire, quand les derniers soupirs noirs s'éteignent dans ma tête, je reprends le vivre au collier. il fera beau. pas sûr. disposition des lumières aux étals, je marchande à peine. il pleut toujours à meilleur prix. soldes et miracles. le ciel l'avait dit mais ai-je le choix...? j'ai inauguré la nouvelle aire d'espaces vides en coupant le ruban qui me nouait à l'autre. c'était comme me tenir à un ballon libre. lest inutile sous le poids des départs et ma main à le serrer se déchirait sans fin. pour lui le ciel est une île flottante et pour moi le ballast brûlant d'un volcan

Partager cet article

Published by annaj
commenter cet article

commentaires

Jean-Mi 29/04/2012


"Taratata" m'a toujours semblé infiniment poétique... de même que "minute, papillon".

Jean-Mi 29/04/2012


"Saloppette" c'est pas mal, mais c'est trop connoté "prolétaire".... Que penses-tu de "salopine"?

Jean-Mi 29/04/2012


Sans doute.... c'est ainsi que j'en rougis : tellement sensible aux syllabes.

Zig Zag Zoug

  • : Le blog de annaj
  • Le blog de annaj
  • : poematique expiraTOIre les textes de ce blog appartiennent à son auteure et ne sont donc pas libres de droit.
  • Contact

Profil

  • annaj
  • 56 ans entre polars et poésie agenda poétique jeté sur l'aube

brèves du jour

tirer la couverture  c'est  faire de soi un cas nappé/ 11 déc.

 

pourquoi la crème des hommes, compte-t-elle si souvent pour beurre/ 3 déc

 

aucune peau ne se retourne pour des jours moins élimés/ 2 déc-

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rechercher

passé futur

 

AnnaJouy

poésie

Ciseaux à puits / Polder137

Au crible de la folie / Editions Atlantique

 Ces missiles d'allégresse / Editions Atlantique

La mort est plus futée qu'une souris / en duo avec Alain Simon/ Ed. le pas de la Colombe

 

textes de chansons

Polars

La morte du lac de Pérolles

les Fribourgeois meurent-ils...

le Grand Codourey

Téléphones et sonnettes

 

en attente d'édition:

plusieurs recueils  de poèmes

nouvelles

Qui fait quoi au portique de la solitude

enfin te voilà que l'on se quitte

roman

strasbourg verticale