Samedi 9 juin 2012 6 09 /06 /Juin /2012 06:41

ma tête est un panier de mémoires- j'ai vécu me dis-tu? longtemps déjà et pour longtemps encore?- ai-je raté cette vie de ne pas te connaître? -  panier aux anses tressées de fils d'éternité mais  tes vieilles mers mettent à mon doigt une perle sauvée de la sagesse. fuites et furies. pourquoi faut-il couper ces vagues, quand on porte ainsi à cheval sur son crâne l'indomptable tempête? garde-toi de raser ta pensée jusqu'à l'os ou mets de côté tes boucles et ces maillons célestes, je veux pitonner l'avenir et grimper dans le décor. je plombe ma chevelure de goudron. le temps ne passe pas par les trous noirs. je lâche le peigne qui récolte mes chutes et m'attends à demeurer ainsi temps que tu franchisses l'océan, si le temps allait être venu.

Par annaj - Publié dans : espaces blancs
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil

Commentaires

Images Aléatoires

  • violettes

zig zag zoug

brèves du jour

tirer la couverture  c'est  faire de soi un cas nappé/ 11 déc.

 

pourquoi la crème des hommes, compte-t-elle si souvent pour beurre/ 3 déc

 

aucune peau ne se retourne pour des jours moins élimés/ 2 déc-

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager

Profil

  • annaj
  • Femme
  • 56 ans entre polars et poésie agenda poétique jeté sur l'aube
  • Le blog de annaj
  • 20/04/1956

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

passé futur

 

AnnaJouy

poésie

Ciseaux à puits / Polder137

Au crible de la folie / Editions Atlantique

 Ces missiles d'allégresse / Editions Atlantique

La mort est plus futée qu'une souris / en duo avec Alain Simon/ Ed. le pas de la Colombe

 

textes de chansons

Polars

La morte du lac de Pérolles

les Fribourgeois meurent-ils...

le Grand Codourey

Téléphones et sonnettes

 

en attente d'édition:

plusieurs recueils  de poèmes

nouvelles

Qui fait quoi au portique de la solitude

enfin te voilà que l'on se quitte

roman

strasbourg verticale

Rechercher

 
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés